Des paniers vapeur et des raviolis dégustés avec des baguettes, typique d’un repas en Chine
Les raviolis, un des plats que mangent souvent les Chinois
Lifestyle

Repas en Chine : top 10 des plats iconiques

20/04/2023
7 minutes

Canard laqué de Pékin, raviolis grillés, porc du Sichuan… Les plats traditionnels chinois sont variés, colorés et savoureux. Ils racontent à la fois une histoire, une région et une culture. Découvrez le top 10 des plats que mangent les Chinois au quotidien. De quoi inspirer votre prochaine commande au restaurant ou à emporter !

Table des matières

Les influences de la nourriture chinoise

Raffinée, délicieuse et variée, la cuisine traditionnelle chinoise se révèle multiple et se décline selon 8 régions culinaires : 

  • Sichuan, 
  • Hunan, 
  • Canton, 
  • Fujian, 
  • Jiangsu, 
  • Zhejiang, 
  • Anhui 
  • et Shandong. 

Au-delà de ces seules signatures régionales, l’évolution des techniques agricoles les cultures locales mais aussi les dynasties ont fortement influencé l’histoire et les recettes des plats traditionnels chinois. C’est pourquoi certains amateurs parlent de “cuisines chinoises” au pluriel.

Depuis la dynastie Han, chaque repas s'équilibre autour des 5 saveurs essentielles : 
le doux, le salé, l’amer, l’acide et le piquant.

Un repas chinois c’est aussi une combinaison parfaite de couleurs, d’arômes, de goûts et de formes. Des caractéristiques qui doivent être réunies pour sublimer les ingrédients de base de la nourriture chinoise

  • le riz, 
  • les nouilles, 
  • le soja, 
  • le tofu 
  • et le canard.

De quoi donner lieu à 10 plats savoureux, emblématiques de la gastronomie chinoise.

Des assiettes de plats chinois traditionnels : raviolis, palais impériaux, riz frit, viandes marinées…
Un assortiment de plats chinois typiques, et savoureux

Spécialité chinoise n°1 : le canard laqué de Pékin

Plat typique de Chine et connu internationalement, le canard laqué vient de la capitale. Son origine remonte au XIe siècle, au cours duquel il était préparé dans la Cité interdite de la dynastie Ming et était alors rôti au four à bois.

De nos jours, au restaurant ou à la maison, il est servi “en kit” et comprend : 

  • le canard à la peau fine et croustillante, cuit plusieurs heures avant d'être découpé en lamelles ;
  • les crêpes ultra fines, à base de farine, d’eau et d’huile ;
  • la sauce aux haricots et à la farine ;
  • les poireaux émincés et les bâtonnets de concombre.

Pour le (re)découvrir dans sa version gastronomique, rendez-vous au Shang Palace dans le 16ème arrondissement de Paris : le chef Samuel Lee régale les convives de la seule table chinoise étoilée de France. 

Autre option : l’Imperial Treasure qui a la réputation de servir le meilleur canard laqué pékinois de Paris en 3 services, dans la plus pure tradition chinoise.

Une table avec du canard laqué, des lamelles de concombre, des crêpes et des sauces : typique d’un repas en Chine
Le canard laqué de Pékin est une spécialité chinoise présente lors de nombreux repas en Chine

Spécialité chinoise n°2 : les raviolis

Stars de la nourriture chinoise, les raviolis font partie du menu quotidien des Chinois depuis des siècles. Populaires, notamment dans le nord du pays, ils peuvent être :

  • farcis au porc haché, crevette, poulet, bœuf, champignons, chou… ;
  • grillés, cuits à l’eau ou frits.

C’est un plat traditionnel chinois consommé au réveillon du Nouvel An, mais vous pouvez en manger toute l’année chaque dimanche à l’Empire Céleste, le plus vieux restaurant chinois parisien, ouvert en 1900. 

Envie de nouveauté ? Découvrez par exemple, les raviolis chinois pimentés ou ceux colorés grâce à des jus de légumes naturels et qui sont à tester au restaurant Délice de Condorcet dans le 9ème arrondissement de Paris

Des raviolis cuits à la vapeur, très appréciés lors d’un repas en Chine
Les raviolis, un plat chinois toujours différent selon sa préparation

Spécialité chinoise n°3 : la fondue chinoise du Sichuan

Le Sichuan, région du sud-ouest de la Chine, est réputé pour sa cuisine épicée et pimentée

Son plat le plus connu est la fondue chinoise, appelée également hotpot. Le principe : se réunir autour d’un bouillon chaud, venir y cuire des lamelles de viande, du tofu, des poissons, des légumes et trempez le tout dans une sauce maison. 

Le bouillon prend différents parfums et sublime champignons, tomates et autres épices...

Des mains avec une baguette au-dessus d’un bouillon de fondue chinoise : image d’un repas convivial en Chine
Une fondue chinoise, un plat chinois typique et convivial

Spécialité chinoise n°4 : le tofu

Le tofu, “pâte” de soja blanche, est issu du caillage du lait de soja. Alternative intéressante aux protéines animales, il est particulièrement apprécié des végétariens.

Le tofu se consomme :

  • ferme, soyeux ou mou ;
  • nature, fumé, mariné ou frit ;
  • accompagné d’aliments savoureux pour compenser son goût plutôt neutre : citron, herbes, curry, mangue, olives, tomates, basilic…

Connaissez-vous la fleur de tofu ? Douha ou Doufunao, cet encas chinois à base de lait de soja maison, d’agar-agar, de fécule de maïs et d’eau, est consommé au petit-déjeuner. Vous pouvez le découvrir chez Best Tofu, dans le 10ème arrondissement de Paris.

Pour encore plus de déclinaisons, re-découvrez le tofu dans ses différentes préparations au sein des meilleurs restaurants chinois de Paris, de Lyon ou encore de Strasbourg !

Le tofu est très présent lors des repas en Chine
Le tofu, ingrédient de base de la nourriture chinoise

Spécialité chinoise n°5 : les rouleaux de printemps

C’est l’un des plats chinois les plus populaires en France : ces galettes de riz rectangulaires sont roulées après avoir été garnies. Voici une recette de farce, à la fois traditionnelle et moderne, facile à réaliser chez soi : chou chinois, blanc de poulet, carottes râpées, huile de sésame et sauce soja claire. 

Ces pâtés impériaux sont ensuite frits et se trempent dans la sauce Worcestershire.

A ne pas confondre avec les rouleaux de printemps vietnamiens à base de crevettes, poulet, carotte, concombre, menthe et coriandre – qui eux se consomment froids.

Des rouleaux de printemps juste frits, prêts à être servis aux convives d’un repas en Chine
Les rouleaux de printemps souvent à la carte des repas en Chine

Spécialité chinoise n°6 : le poulet impérial

Le poulet impérial, ou poulet Kung Pao, se révèle plus ou moins épicé selon les régions. L’histoire raconte qu'au XIXe siècle, un fonctionnaire de la dynastie Qing et gouverneur de la province du Sichuan, Ding Baozhen, aurait nommé ce plat : “le gardien du palais”…

Ce plat chinois typique mêle poulet sauté, poivre du Sichuan, de noix de cajou, gingembre, légumes et donc, piments.

Envie de déguster un poulet impérial dans un cadre enchanteur ? Réservez un restaurant chinois sur les Champs Elysées

Du poulet sur une assiette bleue, des herbes, du poivre noir et des piments, un plat chinois apprécié
Repas en Chine du quotidien : le poulet impérial

Spécialité chinoise n°7 : les boulettes de porc braisées en sauce

Surnommées “têtes de lion”, les boulettes de porc viennent de la province du Jiangsu. La légende les attribuent à la dynastie Sui, aux environs de l’an 600 :

un chef aurait cuisiné 4 “paysages” pour l’empereur Sui Yang
dont la viande hachée du tournesol qui serait devenue cette fameuse spécialité chinoise.

Dans ces boulettes : de la poitrine de porc hachée (50% de matière grasse et 50% de viande maigre), des oignons, du gingembre, des œufs et une sauce aux ingrédients secrets. Après avoir été façonnées à la main, les boulettes sont frites et cuites dans la sauce braisée pendant plus d’1h. Elles se dégustent fondantes, accompagnées d’un bol de riz nature.


Spécialité chinoise n°8 : le porc aigre doux

Fan de cuisine chinoise ? La recette du porc aigre doux est addictive et fait souvent l’unanimité. C’est un classique de la nourriture chinoise qui se consomme à l’heure de l’apéritif ou en guise de plat avec un riz cantonais

Pour le préparer : faire mariner le porc dans un mélange sucré-salé boosté au gingembre, le faire frire puis le tremper dans une sauce magique à base de ketchup, sucre, vinaigre de riz et de maïzena. 

Vous testez la recette maison ? Pensez à préparer plus de sauce pour réveiller des crevettes, des nachos, du poulet ou du bœuf.

 Un bol de porc aigre doux sur une table en bois
Le porc aigre doux, un mets commun lors d’un repas en Chine

Spécialité chinoise n°9 : le riz frit

Yangzhou est la capitale du riz frit. Ce plat chinois coloré contient de l’ail, des crevettes cuites et/ou du jambon et des œufs. Certains y ajoutent des carottes, des petits pois ou le saupoudrent d’oignons frits ou d’herbes (coriandre, basilic thaï…). 

Pour le riz, on peut recycler un reste de riz cuit la veille : il sera d’autant plus ferme.

Spécialité chinoise n°10 : le mooncake !

Littéralement “gâteau de la lune”, le mooncake est une pâtisserie chinoise traditionnelle consommée pour célébrer le festival de la mi-automne, ou fête de la lune, en septembre.

Ce petit gâteau rond, sucré-salé, fabriqué avec de la farine de blé, du jaune d’œuf salé et de la purée de haricots mungo, existe aujourd’hui en plusieurs saveurs : noix, haricots rouges, dattes, ananas confit, graines de lotus, durian… 

Il se déguste accompagné de thé, bien sûr.

4 mooncakes sur une assiette noire
Le gâteau de la lune, touche sucrée des repas en Chine

Maintenant que les spécialités chinoises n’ont plus aucun secret pour vous, procurez-vous ce livre de recettes pas comme les autres : “À la table d’une famille chinoise” d’Eliane Cheung. L’auteure-illustratrice y livre les souvenirs des cuisines du restaurant de ses parents, l’Elysée Pékin, ses recettes préférées et des anecdotes personnelles. 

Pas envie de cuisiner ce soir ? 

Réservez un restaurant chinois près de chez vous avec TheFork

Les repas chinois en 3 questions !

Le canard laqué de Pékin est une des nourritures chinoises les plus populaires. Il se déguste en lamelles avec des légumes, trempés dans une sauce, et roulés dans une galette fine et transparente.

 

La nourriture chinoise est variée, raffinée et délicieuse. Elle associe des légumes, de la viande ou du poisson et du riz ou des nouilles. Les sauces, souvent épicées ou pimentées, subliment les plats.

La fondue est un des plats traditionnels chinois les plus populaires. Il contient un bouillon chaud relevé dans lequel on vient plonger de la viande, des légumes, du tofu, du poisson et des légumes.

Click to share
Copy the link